Diable et Cinéma . 1er site pédagogique sur le diable au cinéma .
1. Intro 2. Articles 3. Filmo 4. Biblio 5. Sur le Web 6. Crédits 7. Cadrage

3. FILMO. Les années 1950.

1950                   La beauté du diable, René Clair

1950         Cinderella, film d'animation Disney
                (Le chat fou s'appelle Lucifer)

1953                   Meet Mr. Lucifer, Anthony Pelissier
                (Satan est envoyé sur terre pour apporter la discorde grâce au poste de                  télévision)

1953          Glenn or Glenda, Ed Wood
                (Le père de Glenn joue aussi le diable)

1953         Ella, Lucifer y yo, Miguel Morayta (Mexique)

1954          Inauguration of the Pleasure Dome, Kenneth Anger (court)
                (Film underground sur la magie noire, poétiques méditations sur Lucifer, inspirée                  du sataniste Alisteir Crowley)

1954          Toto all ‘inferno, Camillo Mastrocinque

1954         Les Lettres de mon moulin (Les Trois messes basses), Marcel Pagnol
                (Poussé par le diable qui a pris les traits de son enfant de coeur, Dom Balaguère                 escamote les trois messes basses pour faire le réveillon.)

1955          L’affaire des poisons, Henri Decoin
                (L’histoire des messes noires qui eurent lieu en 1670 avec la Montespan et La                  Voisin)

1955          Bedlam in Paradise, Jules White

1956          Hrátky s certem, Josef Mach (République Tchèque)

1956          Marguerite de la nuit, Claude Autant-Lara
                (Dans le Paris des années 20, un descendant de Faust conclue un pacte avec un                  homme louche (Yves Montand, revendeur de drogue))

1957          Up in Smoke, William Beaudine

1957                   Les Sorcières de Salem, Raymond Rouleau
                (Adaptation de la pièce d’Arthur Miller)

1957          Faustina, José Luis Sáenz de Heredia

1958                   The Story of Mankind, (L’histoire du genre humain), Irwin Allen
                (Le conseil de sages dans l’espace se demandant si l’homme est autorisé à vivre                  et survivre (Vincent Price en diable))

1957          The Undead, Roger Corman
                (Une femme retourne au Moyen Age où elle est accusée de sorcellerie. De                  nombreux diables avec des fourches…)

1957                   Night of the demon (Rendez-vous avec la peur), Jacques Tourneur
                (Un savant enquête sur la disparition de son ami qui travaillait sur la sorcellerie)

1958                   Damn Yankees, George Abbott, Stanley Donen (comédie musicale)
                (Un fan de base-ball américain fait un pacte avec le diable pour que son équipe                  favorite remporte le championnat)

1958          Misterios de la magia negra, Miguel M. Delgado

1959         Stvorení sveta ( La création du monde), Eduard Hofman
               (film d'animation tchèque sur la Bible : le diable participe à la création du monde                avec Dieu)

1959                   Dr Johannes Faust, Emil Radok (Tchec), 17 min
                (Le mythe faustien revisité à travers des marionnettes)

1959          Santa Claus, René Cardona, Fantaisie familiale
                (Avec l’aide de Merlin, Santa Claus doit combattre le diable (Pitch) envoyé sur                  terre pour ruiner Noel : mélange de mythologie paienne et chrétienne…)

 
© Cadrage/Arkhom'e 2005       Une collection dirigée par Alexandre Tylski